22 déc. 2016

The returned - Audrey

Affiche Netflix de la série The Returned

Créée en : 2015
Genre : Drame, fantastique
Format : 42 min

“Le destin des habitants d’une petite ville de montagne, dont la vie est bouleversée par le retour de leurs proches, présumés morts depuis longtemps. Des réapparitions aux conséquences aussi positives que néfastes. Alors que les familles se trouvent à nouveau réunies, la vie de ceux qui avaient disparu est mise à l'épreuve à la fois sur le plan physique et émotionnel. Les relations entre les personnages sont décortiquées avec intrigue et profondeur lorsque des phénomènes étranges commencent à se produire.”

Pour cet article, je vais prendre mon air sérieux, celui que je réserve pour les occasions dramatiques ou les occasions importantes. Vous comprendrez pourquoi par la suite.
The returned est une série américaine de “10 épisodes” (vous vous demandez pourquoi je mets des guillemets à ce moment, je vous réponds que c’est comme ça c’est tout wallah) répartis sur 1 saison. Cette série a été réalisé d’après la série française les revenants créée en 2012 que je n’ai pas vu et que je ne commenterai donc pas.

Cette série, je l’ai beaucoup apprécié. L’histoire est plutôt originale, quand je l’ai commencé, je n’avais pas lu le synopsis (faut savoir que je ne lis quasiment jamais les synopsis, je déteste savoir à l’avance ce qui m’attend), mais le titre me parlait, ça avait l’air glauque et ça pour être glauque, ça l’est. Cette série est malsaine, mais c’est une malsainitude (inventation) bien parce que c’est super intéressant (la psychopathe en moi se réveille). Et vous qui avez lu son petit résumé, n'est-ce pas trop intriguant? Trop foufou? Trop bien? J'ai juste vue l'affiche et je me suis dit exactement ça donc il m'en fallait pas plus, je me suis plongé dans l'aventure.
Chaque épisode porte le nom d’un personnage dont on nous raconte le passé, généralement assez dramatique, sinon c’est pas drôle. Et du coup c’est plutôt cool, l’histoire avance rapidement, les épisodes passent crème, on ne sent pas du tout qu’ils durent 40 min, et ça c'est important. Si vous vous faites chier pendant les 40 min que durent votre série, c'est grave. En plus, on saute pas du coq à l’âne à chaque épisode car tous les personnages sont liés d’une certaine façon (un peu bizarre car la ville est plutôt grande, MAIS BON) et chaque action n’est pas anodine. Rien n'est fait au hasard, TOUT EST LIE.
D’ailleurs au niveau des personnages, y’en a pour tous les goûts, des chiants, des mignons, des vieux, des connards… Les personnages basiques d’une série quoi ! Cependant, je trouvais que la plupart des personnages étaient charismatiques et sympas à découvrir. Le jeu d’acteur était relativement bien, même si à certains moments, leurs réactions étaient pas vraiment naturelles, dans le sens où à l’annonce d’une putin de nouvelle qui va changer leur vie, parfois ils sont en mode “hm ok”. Mais bon j’étais tellement à fond que ça me dérangeait pas vraiment.
En plus la série vous troll tout le long (pour une fois), du coup vous vous dites “ahah je sais ce qui va se passer” et au final vous vous êtes fait avoir en beauté parce que NON PAS DU TOUT. En tout cas, ça l’a fait pour moi et pourtant j’ai la sale manie de deviner à l’avance ce qui va se passer, alors du coup j’étais contente.


Bref, j’ai commencé cette série sur Netflix, je voyais qu’il n’y avait qu’une seule saison, je me dis, tant pis la suite va sûrement sortir plus tard. Je regarde tous les épisodes, la saison 1 finissant sur un truc trop éprouvant, un truc où tu te dis "mon dieu, je vais trouver la suite direct je ne peux pas rester comme ça", il fallait que je sache la suite, c’était devenu horrible. Je vais donc voir sur Allociné la sortie de la saison 2 :

Image montrant une réaction violente

Imaginez ma tête, IMAGINEZ LA (pas besoin en fait y’a le impossibru). La série vous laisse avec la masse de questions dans la tête : Pourquoi sont-ils revenus à la vie? Que se passe-t-il? C’EST QUOI CETTE FIN DE SAISON DONT ON SAURA JAMAIS LA SUITE? DOZAJODZJAODJAZOD

Autant dire que j’ai moyennement aimé cette petite surprise, la morale d’aujourd’hui est donc :
ATTENTION, AVANT DE COMMENCER UNE SERIE QUI A L’AIR APPETISSANTE, REGARDEZ SON CISCIJHDIZQSJD DE STATUT.

Bon après tout, il me reste quand même la série française, qui elle, à l’air belle et bien finie. Mais vous savez, quand vous avez vu le “série française”, vous partez avec un petit poids au coeur, mais je me dis pourquoi pas, pourquoi pas si ça peut me permettre d’arrêter de pleurer toutes les nuits.


En conclusion, j’ai trouvé que cette série était plutôt cool, on entre rapidement dans l’histoire qui est originale, la seule bavure étant le “série annulée”... Evidemment, ça devient une perte de temps si on a pas la fin et les explications de ce qui se passe… Mais c’était une bonne perte de temps, je regarderai sûrement la version française (en faisant abstraction des préjugés) pour me satisfaire.