16 déc. 2016

Mahou Shoujo Ikusei Keikaku



C’est la première fois que je regarde un magical girl et je suis agréablement surpris. Comme c’est ma première expérience dans le domaine je ne peux pas comparer aux autres mais j’imagine qu’ils sont tous différents et celui-ci me paraît bien spécial, voilà pourquoi je vais vous en parler. Il me fallait bien une excuse.

Image de l'anime Mahou Shoujo Ikusei Keikaku

    “Un jeu vidéo développé sur les réseaux sociaux permet à un utilisateur sur 10 000 de devenir une magicienne et d’obtenir de véritables pouvoirs. Mais un jour, l’administrateur annonce à seize filles se trouvant dans un périmètre bien défini que le nombre de magiciennes va devoir être réduit de moitié. Une course s’engage pour collecter les derniers artefacts disponibles, mais les règles deviennent de plus en plus tordues. S’ensuit alors une bataille meurtrière pour survivre…” - ADKami

    Mahou Shoujo Ikusei Keikaku ou magical girl raising project n’est actuellement pas fini, mais le sera sûrement bientôt. Il a donc été publié au début de la saison d’Automne 2016, produit par les studios Lerche et… et… EH OUI VOUS L’ATTENDIEZ TOUS, licencié en France. C’est un magical girl, action, drame et psychologie, oui psychologie ce n’est pas moi qui l’ai écrit, c pa moi wala c’pa oim.


    Et en quoi est-il spécial selon ton jugement ?


Image de l'anime Mahou Shoujo Ikusei Keikaku     Commençons d’abord avec les détails, comme les dessins et tout ça tout ça. Les dessins sont très mimis, peut-être même un peu trop mais c’est un magical girl alors pourquoi pas. ENFIN, “mignon”, oui au début puis après SAAAAAAANG. Les dessins ont été pensé pour qu’on s’attache d’autant plus aux personnages, pour ceux qui ont le potentiel d’être attachant bien sûr. Ce n’est pas donné à tout le monde, la sélection naturelle.
    L’animation, un point plutôt important pour un anime d’action même si c’est un Mahou Shoujo (TAHU JE PARLE JAPONAIS). Eh bien ce n’est pas trop mal, pas exceptionnel mais suffisant pour rendre l’expérience agréable au visionnage.
    La musique… nan pas cette fois (parce-que je n’y fais pas attention en fait).

    Et en quoi est-il spécial selon ton jugement ? Maintenant tu réponds.


    En fait l’histoire porte sur 16 personnages qui ont reçu le pouvoir de devenir des magical girls grâce à un jeu. Les héroïnes qu’elles deviennent sont celles qu’elles créèrent dans ce jeu, avec les mêmes pouvoirs et devront s’en servir pour gagner des “bonbons” en faisant de bonnes actions. Sauf qu’un jour le jeu prévient ces 16 dernières que le nombre de magical girls devra être réduit de moitié, et là c’est la D pour tout le monde. La bonne D. J’ai pas dit bonnet D, stop me harceler. Après cette évènement, celles qui auront récolté le moins de bonbons se verront retirer leurs pouvoir.
    Je n’ai fait que de répéter le synopsis en fait, BRAVO BEN. La magical girl que nous suivrons principalement dans cette série se nomme Snow White. Elle n’est pas forcément la plus intéressante mais sûrement celle qui est le plus dans le demer pour survivre à ce jeu, son pouvoir ne lui permettant en rien d’engager un affrontement.
    L’anime ne vous présente au début que ces personnages sous leurs formes surhumaines, et s’amusera à vous les présenter sous leurs vrais visages pour s’amuser A ENCORE MIEUX LES TUER

   
Image de l'anime Mahou Shoujo Ikusei Keikaku


C’est en fait une Battleroyal du style Mirai Nikki ou king’s game, rien de nouveau à part qu’elles ont des pouvoirs et que ce ne sont que des filles. Ce genre d’anime s’amuse avec vos sentiments et Mahou Shoujo Ikusei Keikaku n’est pas une exception à la règle bien qu’il soit aussi mignon que les… j’allais dire teletubbies mdr.
    Au final, à part le décrire je ne peux pas trop en dire dessus car il n’est pas fini et je ne veux pas gâcher l’expérience de la surprise plus que ce que j’ai déjà fait, et c'est la première fois que je regarde un magical girl du coup prout. Cependant, de la saison d’Automne 2016, il est le seul anime que j’ai regardé sans faute à chaque sortie d’épisode. Il y en a eu d’autres bien mais… manque de temps, et ça se sent sur le format de mes articles.

    Au final, qu’en penser ? Que c’est plutôt bien réussi, l’anime a su capter mon attention et réussira sûrement a capter la vôtre. Pourquoi le regarder plus qu’un autre anime ? Eh bien, si vous voulez voir quelque chose qui change légèrement de la moyenne “normale” ne vous privez pas de regarder au moins les trois premiers épisodes si vous avez une heure à perdre devant vous !