21 sept. 2016

Les enfants loups, Ame & Yuki | Okami kodomo no ame to yuki - Audrey




Réalisateur : Mamoru Hosoda
Date de sortie (France) : 29 août 2012
Genre : Animation, fantastique, drame
Durée : 1h57
Producteur : Studio Chizu



      "Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l'abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d'une forêt luxuriante…"





      Aujourd'hui, c'est du film d'animation "les enfants loups" que nous parlons. Il nous vient tout droit du pays du soleil levant et a été adapté en manga par Yü. Qui dit animation ne veut pas obligatoirement dire enfantin, surtout pour ce film. Soyons honnêtes, les films d'animations sont créés pour un public large, n'ayez pas honte d'en regarder, ils contribuent à notre créativité et à notre culture. Certains sont même très poussés et plus axés à un public mûrs (je pense notamment au très bon Pérsepolis de Marjane Satrapi). Comment ça je suis pro animation?

      C'est bien d'un truc tout mignon tout doux qu'il s'agit, si tu cherches de la castagne, du sang, des chatons morts et des licornes atrophiées, ce film n'est pas pour toi. Et en plus de ça tu devrais prendre des médicaments. 


      L'animation de ce film est assez simple, tout comme les dessins, mais ça ne le gâche en rien au contraire. Le scénario est mis en avant et on se plonge très vite dans l'histoire. Toutefois, certains plans sont très beaux et très poétiques car les dessins ont été très travaillés à des moments propices (regard gé mi 1 photo c bo hin). En parlant d'histoire, si vous avez pleuré devant Bambi, pensez à prendre un pack de Kleenex, il y a une promo dessus au Leclerc. Plus sérieusement, c'est triste certes, mais ce film est saupoudré d'espoir et de moments de la vie simples et super mignons. Parce que oui, bordel, les enfants sont mignons (et croyez moi, dire ça, quand on me connaît, revient à danser avec une veuve noire qui aurai prit de la drogue). Les personnages sont attachants car chacun a son caractère et son rôle dans la famille, même les personnages secondaires sont utiles et ça c'est pas rien. Vous retrouverez foie en l'être humain après avoir côtoyé toute cette petite bande de joyeux lurons. 


      Cependant, l'histoire peut paraître assez bizarre aux yeux de quelques personnes et c'est assez compréhensif. Enfin les gars, ça vous arrive souvent de vouloir faire l'amour à un loup? Ceux qui lèvent le doigt, réfléchissent encore à la question ou viennent du Japon, il faudrait vous inquiéter.
Je m'excuse auprès des Japonais, je vous aime, invitez moi chez vous.
      Comme ce film a un côté fantastique, on oublie très vite le côté chelou de la romance et on apprécie la présentation de cette vie de famille inhabituelle. Et personnellement, je trouve que ce côté fantastique agit comme une métaphore et équivaut à la différence des uns par rapport aux autres. C'est beau ce que je dis quand même, hein mon p'tit Guy? 
      Le thème de la nature envahie et soumise par les humains est aussi évoqué, ce qui rajoute une couche de tristesse tout de même. Et parler de la nature, c'est toujours quelque chose de fort qu'il faut apprendre aux enfants (même parfois aux adultes) avant qu'il ne se transforme en loque gémissante appelée adolescents (ne me dites pas que j'étais seule dans ce cas).
      De plus, le réalisateur a regroupé en deux heures de film 13 ans de vie, ce qui est assez compliqué (On a qu'à regarder certains navets qui galèrent à raconter quelques jours vécus par leur personnage dans le film et on sait qu'on à affaire à un réalisateur de génie). Il a su tout expliqué de façon clair, chaque détails de ces 13 ans ont été conté et non sans quelques petites anecdotes trop mignonnes.



      Vous aurez compris, ce film est donc un petit bijou d'animation et d'émotions, c'est un très beau moment à passer, même avec des enfants. Cela dit, je regrette parfois le manque d'apparition de certains personnages qui apparaissent et repartent presque aussi tôt, j'aurai bien aimé en apprendre un peu plus. La fin m'a un peu frustré car après avoir vécu l'enfance de chaque gamins, j'aurai apprécié de voir rapidement leur futur (surtout pour Yuki).

Le trailer du film parce que je suis gentille !